A table avec Adrien Brunet, chef inspiré de la Table du Ventoux

A table avec Adrien Brunet, chef inspiré de la Table du Ventoux

Publié dans Crillon Le Brave
le

Portrait d’un chef qui réveille l’âme de la Provence.

 

Un chef attaché au terroir provençal

Situé au cœur de la Provence, le restaurant La Table du Ventoux est un cadre à la mesure du talent d’Adrien Brunet. Sa superbe terrasse surplombe le Vaucluse, dévoilant une vue sans pareille sur le Mont-Ventoux. Par beau temps, on s’attable face à ce panorama idyllique et on se délecte des subtiles créations du chef, inspirées du terroir provençal. Car depuis qu’il a pris la tête des deux restaurants de la Maison, La Table du Ventoux et La Madeleine, Adrien Brunet a su faire sienne cette région riche en produits d’exception.

Issu d’une famille d’agriculteurs, Adrien Brunet a grandi entouré d’animaux, au cœur de la campagne berrichonne. Très vite, l’appel de la cuisine se fait sentir, et après une formation à la Rochelle suivie de quelques stages, il fait la rencontre du Meilleur Ouvrier de France Jean-Luc Rocha, à Cordeillan-Bages. S’en suivront cinq ans d’une collaboration fructueuse, qui le mènera à prendre la suite du chef étoilé au Saint-James, à Paris. « Jean-Luc Rocha a une très belle vision de la cuisine, il possède une technique irréprochable. Il m’a toujours laissé une très grande liberté, ce qui fait que j’ai pu expérimenter énormément à ses côtés. », se souvient Adrien Brunet. Depuis mars 2021, c’est désormais au restaurant provençal de de l’hôtel Crillon le Brave qu’Adrien Brunet exprime son talent.

 

La Table du Ventoux, quintessence de la Provence

Si le chef n’était au départ pas familier de cette région, il a très vite su tirer parti des richesses de la Provence, en tissant un réseau de producteurs locaux triés sur le volet. « En arrivant à Crillon le Brave, j’ai essayé d’ancrer au maximum ma cuisine dans le territoire. La Provence est une région très vaste, on ne mange pas de la même façon à Nice qu’à Marseille, par exemple ». Parmi les produits de prédilection du chef, le poulpe, l’agneau, mais aussi le melon de Cavaillon, les tomates… « A la Table du Ventoux, j’axe la carte sur les produits saisonniers qui nous entourent. Nous avons la chance d’avoir des produits d’exception à portée de main, il faut savoir en tirer parti ! »

L’été, au déjeuner, la carte se fait légère, avec des légumes confits et des pièces de viande ou de poisson grillé. Le soir, les propositions s’enrobent de gourmandise, à l’image du nougat au foie gras, un incontournable de la Maison. Une table où la magie du territoire provençal envoûte aussi bien les papilles que les pupilles.

 

Adrien Brunet en 8 questions

Votre madeleine de Proust culinaire ?
Il y en a plusieurs : les tomates farcies, le bouillon de pot-au-feu, le pâté aux pommes de terre…. Des plats de grand-mère, qui me ramènent à l’enfance.
 
Un plat signature, à goûter absolument à la Table du Ventoux ?
Difficile de n’en citer qu’un ! Je dirai le poulpe grillé, le thon rouge ou le soufflé aux amandes de Provence et lavande.
 
L’ingrédient que tout provençal se doit d’avoir dans sa cuisine ?
Des herbes aromatiques : du thym, de la sarriette, de l’origan…et de l’huile d’olive,- bien sûr.
 
Votre dernier producteur coup de cœur dans la région ?
Le colombier du Comtat est un fournisseur de pigeon exceptionnel, et Sébastien Coudray, pour ses asperges et ses fraises incroyables.
 
Votre principale source d’inspiration pour créer vos recettes ?
L’inspiration peut venir de multiples éléments : une envie, un produit, une couleur, une photo…. Je me nourris de tout ce qui m’entoure !
 
Votre péché mignon ?
Je n’en mange pas si souvent que cela, mais rien ne vaut un très bon sandwich jambon-beurre-cornichons !
 
Un défi culinaire que vous aimeriez relever ?
Passer le concours du Meilleur Ouvrier de France.
 
Le meilleur moment pour venir s’attabler à la Table du Ventoux ?
Chaque moment à la terrasse de la Table du Ventoux est inoubliable, du lever du soleil en prenant son petit-déjeuner, jusqu’au coucher, avec un cocktail, ou en dégustant un poulpe grillé, quand les températures se font plus douces.
 
 
L’Hôtel Crillon le Brave rouvrira ses portes le 22 avril 2022. Pour plus d’information ou pour réserver votre séjour, visitez notre site internet ou contactez notre équipe des réservations à reservations@crillonlebrave.com ou par téléphone au +33 (0) 4 90 65 61 61